5 propositions pour découvrir Lisbonne avec une pièce de 2€

S’il est désormais mondialement connu que Lisbonne est une ville accueillante, ensoleillée et dynamique, il n’en reste pas moins que la capitale portugaise propose une foule d’activités originales et intéressantes et pour lesquelles il ne vous sera pas nécessaire de dépenser plus de … 2 euros.

Avec ce budget qui plairait aux membres de la Troïka, vous pourrez tout aussi bien : visiter une exposition, voyager sur le Tage, déguster les spécialités culinaires locales ou même boire un verre dans un bar typique… Voici notre top 5, mais la liste peut très facilement s’allonger en fonction de vos envies !

  1. Je découvre les Pasteis de Belém

pasteis de belemIl s’agit sans doute d’une des images les plus répandues de Lisbonne, et à raison, puisque les Pasteis de Belém sont un vrai régal. Attention, ne pas confondre Pasteis de Belém et Pasteis de Nata. Les premières sont originales et ne sont vendues que dans la pâtisserie située aux abords du monastère de Jeronimo, les secondes sont des copies (puisque la recette originale reste secrète) mais valent néanmoins le détour.

Prenez donc votre pièce de 2€ et rendez-vous à la pâtisserie qui se situe dans le quartier de Belém (Rua Belém 84-92 Lisboa). Pour ce riche budget, vous pourrez déguster cette merveille de la gastronomie portugaise (et par merveille, nous entendons une des 7 merveilles officielles de la gastronomie portugaise) avec au choix un peu de sucre glace et/ou de cannelle. Le tout accompagné d’un excellent café.

Les occasions et les lieux ne manquent pas à Lisbonne pour trouver une tasca ou un bar qui vous proposeront le même menu au même prix.

Quartier de Lisbonne : Belém

  1. Je navigue sur le Tage en traghetto

traghetto sur le tageQui aurait pu croire qu’il serait possible avec moins de 2€ de se croire à Venise et de profiter de 15 minutes de transport paisible sur le Tage ?

Pour cela, rendez-vous au départ de Lisbonne sur les quais de Cais do Sodré (voire éventuellement celui de Belém) pour prendre le traghetto jusqu’à Cacilhas. Pour le prix d’un billet de transport (donc moins de 2€), vous pourrez profiter de la vue du pont du 25 avril depuis le Tage, et apprécier la vue de Lisbonne depuis l’autre côté de la rive. En fonction du temps et de l’horaire, vos photos feront de magnifiques photos de profil !

Quartier : Cais do Sodré, Belém, Bairro Alto

  1. Je mange un cornet de marrons chaud

marrons chauds lisbonneCe n’est pas forcément l’activité la plus typique ni la plus pittoresque, mais cela reste une possibilité romantique pour ceux qui souhaiteraient profiter d’un week-end romantique à Lisbonne. Quoi de mieux que de déguster ensemble, un cornet de marron chaud en profitant de la vue qu’offrent les nombreux miradouro de la ville ?

Quartiers : Avenida Liberdade, Chiado, Principe Real

  1. Je visite un musée en centre-ville : Culturgest

culturgest lisbonneLa fondation Culturgest est une galerie d’art moderne et contemporain qui offre des expositions régulières et des programmes culturels riches et variés. Le bâtiment se trouve dans le quartier de Campo Pequeno (derrière les arènes de Lisbonne).

Les prix peuvent varier selon les expositions et les périodes mais les prix sont vraiment très modiques…et de toutes les façons, l’entrée est gratuite le dimanche et les guides audio sont en libre accès.

Voilà l’occasion d’ajouter une dose de culture à votre visite de Lisbonne !

Quartiers : Campo Pequeno

  1. Je bois de la liqueur de cerise dans un verre en chocolat

ginginha avec verre de chocolatQuoi ??!! Ce serait effectivement impensable de quitter la capitale portugaise sans goûter à cette particularité (qui vient en fait de la ville d’Obidos, un peu plus au Nord). Vous trouverez différents bar typiques et originaux qui vous proposeront ce curieux mélange qui plaira aux grands comme aux petits (avec modération bien entendu).

Nos deux recommandations (mais les bonnes adresses sont légions) :

« Ginja » (Largo S. Domingos, à côté de nos locaux…une petite adresse que nous connaissons trop bien)

« Ginja Sem Rival » (Rua Portas de S.Antao) qui vous émerveillera par le charme de l’endroit.

Quartiers : Avenida Liberdade, Cais do Sodré, Bairro Alto

Et vous, quels sont vos bons conseils pour profiter de Lisbonne à moindre coût ?

Nouvel appartement à Lisbonne: Quartier du Château

Appartement 261 ChâteauUne nouvelle pépite dans la mine d’appartements uniques que propose TravelingToLisbon!

Que diriez-vous si nous vous annoncions que nous sommes en mesure de vous offrir l’appartement avec la terrasse le plus haute de Lisbonne, à l’intérieur même de l’enceinte du château Saint-George? Et si nous ajoutions que cette même terrasse vous offre une vue de Lisbonne à 360 degrés? Très certainement, vous resteriez comme nous…sans voix.

C’est pourtant ce spectacle unique qu’offre cet appartement 261, sans doute l’un des plus beaux appartements de Lisbonne (et nous nous y connaissons puisque nous avons un portefeuille qui dépasse les 200 appartements dans tous les quartiers de Lisbonne).

L’appartement se compose de deux suites (chacune avec sa propre salle de bain), d’un salon surplombant Lisbonne (appartement en duplex) avec cheminée, d’une terrasse d’une superficie suffisante pour organiser des repas de 12 personnes, et enfin d’une seconde terrasse donnant sur le Tage et toute la baie lisboète. Un appartement unique pour votre séjour à Lisbonne.

L’appartement a été entièrement rénové avec des matériaux de grande qualité et une décoration particulièrement soignée.

Découvrez sans plus attendre les photos de ce magnifique Penthouse à Lisbonne et laissez-vous tenter par un séjour exceptionnel.

Terrasse appartement 261Salon appartement 261Séjour Appartement 261

Top 5 des mots à utiliser pour faire « cool » à Lisbonne

BairroAlto-noite-baresS’il est un conseil que l’on donne aux touristes ou aux visiteurs de toutes les villes du monde, c’est bien celui d’apprendre avant de partir quelques mots à prononcer dans la langue locale pour obtenir les informations nécessaires au bon déroulement du séjour (à vous de voir quel est le vocabulaire nécessaire…).

Malgré vos évidentes compétences linguistiques (les Français ne sont-ils pas les meilleurs linguistes au monde ? non ? vraiment ?), il est certain que votre prononciation et votre vocabulaire resteront assez nuls sommaires. Aussi, quoi de mieux que de réussir à placer certains mots qui scotcheront étonneront vos interlocuteurs locaux.

Aussi, voici notre top 5 des mots « cool » à utiliser dans les rues de Lisbonne (tout particulièrement dans le Bairro Alto à partir de 22h).

  1. Fixe

Le début. Vos premiers jours à Lisbonne ou au Portugal sont superbes, et vous vous émerveillez de tout. Un problème : Comment le dire en portugais. Un seul mot : Fixe.

Ce mot sera bientôt l’alpha et l’oméga de vos discussions en portugais. Fixe par ici et fixe par là. Pour la prononciation, souvenez-vous de vos cours d’anglais (pas uniquement de Brian et de la kitchen). La prononciation est la même que Poisson en anglais.

Grosso modo, on peut essayer de traduire le Fixe portugais par le « super », le « top » ou le « cool » français. Une personne « fixe » est donc une personne cool, sympa. Absolument tout peut être « fixe », n’hésitez vraiment pas à l’utiliser à toute les sauces.

Donc si on vous demande alors que vous êtes assis à votre table, «Então: ‘tá tudo fixe » ? On ne vous demande pas si vous souhaitez un plat de poisson supplémentaire, mais simplement si tout va bien pour vous.

  1. Bué

Le mot provient d’un dialecte parlé en Angola (le Quimbundo) et serait arrivé au Portugal vers les années 70 avec le retour de certains Portugais lors de la décolonisation. (En plus du vocabulaire, vous obtenez une rapide leçon d’histoire !).

Pour faire simple : Bué = Très.

Vous pouvez l’utiliser dans toutes vos phrases pour souligner que le plat est « bué bom », que votre appartement à Lisbonne est « bué bonito » ou encore que votre séjour au Portugal est vraiment « bué fixe » ! (pour voir si vous suivez !)

  1. Tipo

Non, il ne s’agit pas d’un mot pour désigner le type d’à côté. C’est une ponctuation qu’utilisent beaucoup trop les portugais tout au long de leurs phrases. L’équivalent français serait le mot « genre » ou l’anglais « like ».

Avant, pendant ou à la fin de votre phrase… ce sera toujours l’endroit parfait pour placer ce mot. Son sens ? Pas grand-chose à vrai dire…

« Tipo, Lisboa é bué fixe ! »

  1. Brutal

Attention il s’agit d’un faux ami. Il ne s’agit pas d’un adjectif qui décrit une personne ou une chose violente, mais au contraire une personne ou une chose exceptionnelle.

Si sur une échelle de 1 à 10, « Fixe » vaut 1, alors « Brutal » vaut 10 !

Vous aimez les ambiances festives, alors le Bairro Alto vers minuit est «brutal » ! Les ruelles typiques de l’Alfama : « brutal » ! La ginja et le vinho verde ? Brutal também!

  1. ‘ta a bazar

Voici l’expression qui fera de vous un véritable lisboète, de ceux capables de disserter pendant des heures sur la supériorité de Benfica sur le Sporting (ou inversement selon votre quartier de résidence, ou selon la couleur du maillot de votre interlocuteur).

« ´ta a bazar » sera l’expression qui vous permettra de signifier votre souhait de quitter l’endroit où vous êtes. Pour essayer de nous approcher du français, la traduction la plus proche serait « Bon, on se casse ? ». Après votre première caipinrinha, vous souhaitez changer de bar et découvrir les joies du quartier de Bica, une seule phrase pour vous : « ´ta a bazar » !

Voilà terminée la première leçon du portugais de la rue. Ces petites aides vous permettront de vous intégrer facilement, et d’avoir un langage différent que celui proposé par le Guide Vert, le Routard ou Lonely Planet (attention, on les aime beaucoup aussi hein !)

Bon séjour à vous, et au plaisir de vous retrouver dans les rues et ruelles de Lisbonne !

Chiado : Un quartier urbain et traditionnel

Si vous ne deviez retenir qu’un seul souvenir ou qu’une seule image de votre visite à Lisbonne, il est très probable que vous gardiez en mémoire votre passage dans le quartier du Chiado. Vous apprécierez à sa juste valeur cette combinaison unique de ruelles pavées et de murs décorés par des azulejos si charmants.

En 1856, avec la création des clubs littéraires, le Chiado devient le centre du romantisme portugais et reste le cœur de la vie culturelle et sociale de la capitale portugaise.

Jusqu’au milieu des années 80 (et la création du centre commercial des Amoreiras un peu plus haut dans la ville) le quartier du Chiado est LE quartier où l’on dénombrait les boutiques de mode et de design. Il reste cependant toujours riche de magasins, de bars et d’échoppes en tout genre. Le quartier demeure un endroit très prisé des fashionista portugais. Ce n’est pas pour rien que s’y déroule chaque année la Vogue Fashion Night out. Un quartier cosmopolite, vivant et dynamique.

(Pour ceux et celles qui souhaiteraient profiter de ces ruelles uniques, n’hésitez pas à découvrir nos appartements disponibles à la location dans ce quartier)

Quels monuments à visiter au Chiado :

Il y a certains endroits que tout bon touriste qui se respecte se doit d’avoir visité ou pris en photo.

fernando pessoaLa statue de bronze du poète Fernando Pessoa sur la terrasse du Café Brasileira figure très certainement sur le podium des photos indispensables. Pour cela, rendez-vous sur la place au fond du largo do Chiado.

Ensuite, il vous faudra nécessairement passer devant les différents théâtres qui se situent dans les rues du Chiado. Teatro Sao Luiz, Teatro da Trindade ou encore Teatro Sao Carlos pour ne citer que les plus reconnus. Regardez les programmations de ces théâtres et vous aurez l’embarras du choix sur les activités culturelles. Qui a dit que Lisbonne n’était pas une ville de culture ?

Teatro San Carlos

Les musées ne sont pas en reste puisque c’est aussi au Chiado que l’on trouve le Musée national d’art moderne, aussi appelé  .

Sur la deuxième place du podium des photos indispensables du quartier, vous trouverez certainement une vue de la place du Carmo. Une des plus belles de Lisbonne selon nous. De petits restaurants charmants, les gardes de la Garde National portugaise et surtout o Convento do Carmo ou aussi appelé l’église sans toit.

(Pour découvrir pleinement cette place unique, visitez les appartements disponibles à proximité : 232, 84 ou 249)

Enfin, sur la troisième place du podium, il y aura sans aucun doute l’elevador de Santa Justa. Cet ascenseur a été inauguré en 1902 par l’ingénieur Raoul Mesnier du Ponsard. Contrairement à ce que l’on pourrait croire (et à ce qu’affirment certains guides francophones), la ressemblance de style avec la Tour Eiffel à Paris n’est que fortuite. Il n’existe aucun lien entre Monsieur Mesnier de Ponsard et Mr Eiffel.

Santa Justa

Durant votre visite à Lisbonne, le Chiado restera très certainement un quartier dont vous vous souviendrez. N’hésitez pas à nous transmettre vos adresses coup de coeur, vos meilleures souvenirs et vos plus belles photos!

Non, la musique portugaise ne se résume pas au Fado

S’il est une étiquette dont le Portugal a bien du mal à se défaire, c’est bien celle de l’association qui est faite entre musique portugaise et Fado. Il est temps de mettre fin à ce cliché, et de faire découvrir les talents de la scène musicale portugaise!

Attention, loin de nous l’idée de critiquer le Fado (d’ailleurs récemment inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité)! Nous recommandons d’ailleurs aux adeptes de ce type de musique de profiter des soirées enchanteresse dans l’Alfama lors desquelles vous pourrez profiter de ces chants envoutants en savourant quelques plats typiques et un (ou plusieurs) verre de vin portugais. Prochainement, nous écrirons à nouveau pour vous donner l’envie de découvrir les nouveaux talents du Fado portugais (Ana Moura, Mariza ou encore Mísia)

Le magazine français, les Inrockuptibles a publié récemment un excellent article sur les groupes portugais, aussi nous nous proposons de vous faire découvrir quelques chanteurs et chanteuses portugaises qui méritent quelques minutes de votre temps en écoute sur Youtube, Deezer ou autre Grooveshark. Voici ici notre top 3 (soumis à vos commentaires et critiques) des artistes portugais qu’il vous faut écouter.

(Liste de suggestions bien entendu non exhaustive, au plaisir de vous lire dans les commentaires pour nous suggérer d’autres chanteurs lusophones)

  1. Aurea

Aurea chanteuse portugaiseDifficile de dire qu’il s’agit là d’une étoile montante de la scène portugaise tant elle est déjà présente depuis maintenant plusieurs années sur les radios et dans nos playlists. Sa performance lors des festivals d’été (notamment au Optimus Alive avec le groupe The black Mamba) a été remarquée et il nous tarde de la revoir se produire prochainement.

Née en 1987, la chanteuse soul et R’n’B est découverte par le grand public en 2010 avec un album simplement intitulé Aurea. En quelques semaines, il grimpe au sommet des charts portugais, et fait changer la chanteuse de statut. En 2011, elle remporte un Globo de Ouro pour la meilleure interprète individuelle (l’équivalent de nos Victoires de la Musique).

En 2012, elle se présente au public avec un nouvel album (celui de la confirmation ? le plus difficile paraît-il) « Soul Notes », dont est extrait le single « Scratch my back ».

Voici un petit extrait vidéo pour les amateurs.

On aime et on recommande!

  1. Boss AC

Boss ACUn changement de style, et une dose de testostérone en plus avec Boss AC.

Considéré comme un des pionniers du rap portugais, Boss AC est né à Lisbonne en 1975. Il commence à écrire et poser ses premières rimes dans l’album Rapública (1994), une des premières compilations de rap portugais.

Vient ensuite le temps du premier album solo (Manda Chuva en 1998), mais c’est surtout l’album Ritmo, Amor e Palavras (Sorti en 2005) qui lui permet d’être connu (et reconnu) par le public. Cet album obtient d’ailleurs un disque de platine.

Le dernier album sorti est AC Para os Amigos en 2012 dont est issu le single (et hit de l’été 2012) « Sexta-feira ».

Là encore, on aime et on recommande.

  1. Márcia

MÁRCIA PROMOTIONAL PORTRAITPeut-être un peu moins connue que les deux précédents (et encore, cela reste à débattre), Márcia est né en 1982 et commence à chanter dès l’âge de 12 ans. C’est avec son second album « Dá » sortie en 2010 qu’elle s’impose comme une des voix portugaises les plus impressionnantes des dernières (et des prochaines) années. Pour ajouter à ses talents, il faut aussi noter qu’il s‘agit d’une auteure de talent puisqu’elle signe elle-même ses textes. Un album doux et profond, avec de balles ballades enchanteresses.

En 2013, elle sort un nouvel album « Casulo », qui confirme tout le bien que l’on pense de cette artiste. Ecoutez donc un des titres de cet album pour vous familiariser avec cette voix ravissante.

Encore, une fois, on aime et on partage. Et vous ?

  1. The Legendary Tigerman

The Legendary TigermanUn nom anglais, mais né au mozambique pour finalement vivre à Coimbra. Voici un petit exemple qui vous montre la complexité du personnage. Artistiquement parlant aussi la complexité est présente puisque c’est en véritable homme-orchestre qu’il se présente au public. Harmonica, guitare et batterie sont joués par lui seul avec l’aide technique de différents microphones et de pédales. Son registre est plutôt noir et mélancolique, ou du moins c’est ainsi que l’on le décrit.

De son vrai nom, Paulo Furtado, il a connu un grand succès en 2009 avec son album « Femina » composé de duo féminin. En 2014, c’est avec l’album True qu’il revient sur nos playlists.

Un petit extrait pour vous donner envie :

On en termine avec notre petit Top 3, qui comme vous l’aurez remarqué est devenu un Top 4, tout en sachant que nous avons oublié bons nombres d’artistes originaux (Richie Campbell, Noiserv ou encore Rita Redshoes)… mais ce petit avant-goût, nous l’espérons vous donnera l’envie de venir au Portugal et de découvrir sa culture musicale.

Avez-vous découvert et/ou apprécié ces artistes ?

Si oui, n’hésitez pas à partager cet article et les faire découvrir autour de vous !