Que faire à Lisbonne en septembre?

Lisbonne en septembreLes mois d’été sont passés à une vitesse folle et pourtant Lisbonne résonne encore de cette douceur estivale. Au Portugal, l’été indien n’est pas qu’une chanson, et il est plus qu’agréable de profiter des charmes de la gastronomie, de l’architecture et de la culture portugaise pendant le mois de septembre.

D’ailleurs, de nombreuses activités culturelles et touristiques sont proposées à Lisbonne pendant le mois à venir. Voici une petite liste, non exhaustive, de bonnes excuses pour venir passer quelques jours à Lisbonne…histoire de profiter d’un été qui se prolonge encore et toujours au Portugal.

Museu nacional de Arte Antiga

Situé dans le quartier de Lapa, à quelques pas du centre-ville historique de Lisbonne, il s’agit du plus important musée d’art ancien du Portugal. Il présente près de 40 000 œuvres dont notamment des peintures, sculptures, dessins en provenance d’Europe, d’Afrique ou même d’Asie datées du XII au XIXème siècle.

Surtout, durant la première semaine de septembre, vous pourrez profiter d’une exposition temporaire qui vous guidera à travers le baroque portugais et notamment les œuvres de l’artiste Josefa de Obidos.

Vogue Fashion Night Out

Pour les amateurs de Mode, la nuit du 10 septembre est à réserver dans votre agenda. En effet, dans les quartiers de Chiado, Baixa et Principe Real, aura lieu la VFNO (Vogue Fashion Night Out) ! Cette sixième édition vous permettra de flâner au grès des animations dans les magasins et de profiter de réductions exceptionnelles.

Festival du film d’horreur

Si vous aimez vous faire peur, et si la mort de Wes Craven vous a attristée, il est encore temps de lui rendre un dernier hommage en vous rendant au Cinema São Jorge entre le 8 et le 13 septembre. Vous pourrez en effet assister à la 9ème édition du MOTELx Festival, le festival international du film d’horreur de Lisbonne.

Vraiment, Lisbonne est pleine de surprise !!

Museu do Teatro Romano

Inauguré en 2001, le musée était en rénovation ces dernières années et ouvre progressivement à partir de septembre 2015. L’occasion donc de découvrir les restes archéologiques du théâtre romain qui était installé au cœur de la ville. Le musée dispose aussi d’expositions qui permettront de découvrir les trésors archéologiques découverts durant les fouilles, et d’un espace multimédia qui vous permettra de redonner vies à ce théâtre antique.

Queer Lisboa

Pour les amateurs de cinéma, le mois de septembre est généralement un bon cru. 2015 à Lisbonne ne fait pas exception à la règle ! Du 18 au 26 septembre, Lisbonne accueille un des plus importants et un des plus anciens festivals LGBT au monde : QUEER LISBOA. Vous pourrez découvrir l’actualité cinématographique de la scène gay, lesbienne, bi et trans.

L’occasion de découvrir Lisbonne sous un autre jour et de découvrir ses facettes multiculturelles et son ouverture d’esprit !

Lisboa na Rua

Musique en plein air, concerts, films, expositions, rencontres culturelles…Vous profiterez jusqu’au 20 septembre de surprises quotidiennes grâce au festival « Lisboa na Rua » qui se déroule dans différents quartiers de la capitale.

Tous les évènements sont gratuits, et l’art et la musique viennent à la rencontre des passants !

Une occasion à saisir, le festival dure jusqu’au 20 septembre !

Fado dans l’Alfama

Le 18 et 19 septembre, le quartier de l’Alfama vibrera aux sons des accords de guitare et résonnera des notes de Fado. En effet, pendant ces 2 jours, des concerts de Fado sont organisés, et de nombreux artistes portugais viendront y jouer, dont notamment Ana Moura, Raquel Tavares ou encore Marco Rodrigues.

De quoi se laisser tenter et découvrir cette musique authentique !

Benfica-Belenses

Difficile de ne pas évoquer le football dans un pays comme le Portugal, et difficile de ne pas évoquer Benfica dans une ville comme Lisbonne. Mais saviez-vous qu’il existe 2 autres clubs dans la capitale ? Le Sporting Portugal bien sûr, mais aussi le quartier de Belem a son cub : Os Belenenses. C’est donc l’occasion le 13 septembre, de vous rendre au stade de Benfica (Estadio da Luz) pour assister au second derby de la ville. Bleu ou rouge, quel sera votre couleur ?

Et vous, qu’avez-vous prévu de faire à Lisbonne en ce mois de septembre?a

Mariza – Portuguese Fado Singer

Mariza began singing fado as a child. At the age of five, she would join in the spontaneous singing at her parent’s restaurant in Mouraria, one of Lisbon’s most traditional neighbourhoodsMariza was born in Mozambique, but her family moved to Portugal when she was a baby, giving her plenty of time to get immersed directly in the Fado Houses where singing is part of everyday life.

Fado music is the heart of the Portuguese soul. It is a Portuguese folk song typically of doleful or fatalistic character and usually accompanied on the guitar. To Mariza, “Fado is an emotional kind of music full of passion, sorrow, jealousy, grief, and often satire.”

Mariza walks the fine line necessary to both genuinely carry the fado’s tradition and bring it freshness for today. Her performance style captures the raw emotion that characterizes the genre, but with her own personal twist. If you cannot understand Portuguese, there is no problem. The wayMariza sings fado communicates directly to the soul and the emotions, tugging at the heart with a performance that speaks of longing, love and nostalgia.

All of her albums – “Fado em Mim” (2001), “Fado Curvo” (2003), “Transparente” (2005) and “Concerto Em Lisboa” (2006), plus the DVD “Live In London” (2004) – were Platinum winners.
Her latest album “Terra”, release in 2008, is the beginning of a new cycle. Special guests in “Terra” features Dominic Miller, Concha Buika and Tito Paris.

With Amália Rodrigues gone, the Portuguese looked for a new voice to express fadoMariza is considered the new “Queen of Fado.”

Here is an example of Mariza Fado. Barco Negro is one of the songs Mariza performed during her concert in the Union Chapel, London in 2003. Barco Negro is one of Amália Rodrigues famous fados.

Fado – Lisbon Soul

Mariza, Fado in Lisbon
Fado music 
is the heart of the Portuguese soul. It is a Portuguese folk song typically of doleful or fatalistic character and usually accompanied on the guitar.

The Fado music is usually linked to the portuguese word saudade. This word describes a sentiment and translates nostalgia for unrealized dreams. Fado flowers from this fatalistic world-view. It speaks of an undefined yearning that can’t be satisfied.

By the early twentieth century, Fado had become a fixture in the everyday life of Lisbon‘s working class. It was played for pleasure but also to relieve the pain of life. Skilled singers known as fadistas performed at the end of the day and long into the night. Fado was the earthy music of taverns and street corners in Alfama and Mouraria, the old poor sections of Lisbon.

Fado is split into two genres: the best known is the Lisbon Fado and the other one is the Coimbra Fado whose ancient roots can be found in the medieval songs called trovas. Sung by the students of Coimbra University, the Coimbra Fado subjects are mainly love, friendship and nostalgia.

The Lisbon Fado has been exported and has made adepts all over the world. From the 1940’s until her death in 1999, the towering figure of Portuguese fado was Amália Rodrigues. She was the diva of Fado, worshipped at home and celebrated abroad as the most famous representative of Portuguese culture.

If you want to experience Fado in real life, visit Lisbon and spend a night in a Fado Restaurant called “Casa de Fado“. The most traditional ones are located in Alfama and Mouraria, but there are some other around Lisbon, like the Bairro Alto.

Se our suggestions of apartments for rent in Lisbon centre, especially in Alfama, Mouraria and Bairro Alto.